LES COMBATTANTS FRANCAIS DU JOUR J

LES COMBATTANTS FRANCAIS DU JOUR J

Prix : 20.00€ TTC
Auteur DANIEL PIERREJEAN
Deuxième Guerre Mondiale
Publication 01/03/2021 - PUBLIFRANCE
ISBN : 9782374550503   ref 1141
340 pages - Format 148x210mm - N&B
Commando Kieffer
Sur la plage de Sword, Kieffer et ses 176 commandos seront ainsi parmi les premières troupes alliées à prendre contact avec la terre française, à l'aube du 6 juin 1944. « Vous allez nous montrer ce que vous savez faire », leur avait dit le brigadier général lord Lovat, commandant la 1ère brigade SAS, quelques jours plus tôt. Il ne devait pas être déçu.
Après un débarquement mouvementé et meurtrier, les combats durèrent jusqu'à la fin de la matinée. Le « Commando Kieffer » s'empara de Riva-Bella et Ouistreham avant de faire sa jonction avec la 6e division aéroportée, qui tenait Bénouville. Dans la soirée, Kieffer et ses hommes entrèrent dans le Plain-Amfreville, d'où ils continuèrent à tirer sur les positions ennemies.
Le bilan de cette première journée était lourd pour les Français : 21 tués, 93 blessés - dont le commandant Kieffer, qui avait reçu un éclat à la cuisse, mais ne sera évacué que le 10 juin. Le lendemain, les Français en état de combattre se trouvaient à 14 kilomètres à l'intérieur des terres, après avoir atteint tous leurs objectifs.
A propos de l'auteur


L'auteur, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale a écrit plusieurs ouvrages sur ce conflit majeur, dont L’Envers du Jour J et Parole du Jour J, ou de Gaulle face aux Américains, ou Les pilotes français dans la bataille d’Angleterre, Commandant René Mouchotte, Destin d’un Français Libre ou même encore, Les Forces navales françaises libres au combat, préfacé par l’amiral Philippe de Gaulle ainsi que plusieurs livres sur l’action des Justes...
A propos de l'éditeur

LES COMBATTANTS FRANCAIS DU JOUR J
Du même auteur
HOLLYWOOD EN GUERRE HOLLYWOOD EN GUERRE Le 16 janvier 1942, l'actrice américaine Carole Lombard, épouse de l'acteur Clark Gable disparaît tragiquement dans le crash d'un DC3 de la TWA, alors qu'elle effectue une tournée aux Etats-Unis afin de soutenir l'effort de guerre du pays. Clark Gable, qui est devenu son mari le 29 mars 1939, ne s'en remettra jamais. C'est la première américaine tuée en temps de guerre. Gable, qui vient de connaître une véritable notoriété internationale avec le film Autant en emporte le vent, a décidé de s'engager dans l'US Army Air Force (USAAF) en souvenir de l'engagement de sa femme. Il effectue plusieurs missions comme mitrailleur, dont l’une au-dessus de l’Allemagne nazie et tourne un film Combat America afin de soutenir l'effort de guerre de l'Amérique. Début 1944, un navire, un Liberty ship à qui on a donné le nom de Carole Lombard, est lancé en présence de Clark Gable. Mais c'est avant tout pour lui, une véritable descente aux enfers. Certes l'homme est en guerre contre le nazisme, mais il est avant tout en guerre contre lui même et se détruit par l'alcool tandis que des amis très proches, comme l'actrice Joan Crawford, tentent de le soutenir. Rentré aux Etats-Unis, il enchaîne les tournages. En 1960, il tourne avec Marilyn Monroe dans un film de John Houston, The Misfits (Les Dexasés), dont le script est signé Arthur Miller, sur le point de divorcer de Marilyn...Le lendemain de la dernière prise du film, Clark Gable est hospitalisé et va décéder dans les jours qui suivent. Il sera inhumé aux côtés de Carole Lombard dans un cimetière de Californie. Ce livre retrace, l'histoire mythique de cette star d'Hollywood, Clark Gable, au cours des vingt dernières années de sa vie, racontée par Andrew McIntyre, son ami et directeur de la photographie à la Metro Goldwyn Mayer (MGM). 20.00€ TTC
Les Forces Aériennes Françaises Libres Les Forces Aériennes Françaises Libres La naissance des Forces aériennes françaises libres (FAFL), s’était inscrite dans la logique de l’Appel du général de Gaulle du 18 Juin 1940. Dès le mois de juillet 1940, une poignée de volontaires, pilotes, navigants, mécaniciens au sol et des jeunes volontaires patriotes avaient rejoint la Grande-Bretagne pour composer les premiers effectifs des FAFL. Le général de Gaulle allait donc créer les Forces aériennes de la France Libre dès ce mois de juillet 1940. Il avait fallu un peu de temps pour s’organiser mais, lorsque le 10 juillet 1941, le général Valin avait été porté à la tête des FAFL, il avait fondé de grandes unités aériennes dont le parcours allait être exemplaire. Le 1er septembre 1941, le groupe de chasse « Ile-de-France » puis « Alsace » ainsi que le régiment de chasse « Normandie-Niémen » - qui, en avril 1943, combattra sur le front russe dans des conditions terribles et se couvrira de gloire, - virent le jour. Puis viendront les groupes de bombardement « Lorraine ». Suivront, « Bretagne », puis en février 1944 « Artois » et « Picardie ». Les FAFL allaient abattre plusieurs centaines d'avions ennemis. Et les pilotes français envoyèrent également par le fond 104 bateaux et détruisirent combien de véhicules, d’écluses et des convois ferroviaires. L'un de leurs plus célèbres pilotes du groupe de chasse « Alsace », fut Pierre Clostermann, un as de la chasse, devint premier chasseur de France avec 33 appareils ennemis abattus. 20.00€ TTC
La Kriegsmarine et la base sous marine de la Pallice La Kriegsmarine et la base sous marine de la Pallice Tout a mal commencé à Omaha Beach ce mardi 6 juin 1944 à l'aube. À 5h45, 32 chars Sherman Duplex Drive (DD) amphibies sont mis à l'eau trop loin de la plage. Rapidement, en raison d'une mer formée, vingt-sept chars sombrent avec leurs équipages. Les bombardements aériens et navals vont se solder également par des échecs cuisants. À cause du vent et des courants, les péniches de débarquement abordent trop à l'est, et en désordre. Les troupes d'assaut chargées de briser les défenses allemandes sont directement exposées au feu de l'ennemi. Aussitôt que les barges touchent la plage et que les GI's foulent le sol de France, une pluie d’obus et de balles de mitrailleuses s’abat sur eux. C'est un véritable désastre. La première vague d’assaut est en un instant décimée : dans les premières cinq minutes de l’assaut, près de 90% de ses effectifs sont mis hors de combat. La grande majorité des officiers et des sous-officiers sont blessés ou tués et les survivants s’organisent comme ils le peuvent par petits groupes. « Il n'y a plus que deux genres de soldats sur cette plage : ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir, alors bougeons-nous de là ! » leur lance le colonel Taylor, commandant du 16e Régiment Combat Team de la Première division d'infanterie US (Big Red One). Et pourtant quelques dizaines, quelques centaines de GI's, des officiers héroïques, des Rangers et des commandants de destroyers de l'US Navy vont redresser une situation catastrophique. Alors que la nuit tombe sur Omaha, plus de 34.000 soldats américains foulent le sol normand sur Omaha mais on déplore plus de 3000 soldats US tués ou blessés... L'opération « Overlord » est malgré tout sauvée. La bataille de Normandie commence. Dans 49 jours Paris sera libéré... 20.00€ TTC